dimanche, avril 14 2024

Je profite de mon passage il y a 3 jours dans la ville thermale de Kinosaki Onsen pour vous parler des ryokans, ces auberges traditionnelles japonaises.

Kinosaki Onsen

Un Ryokan ? Qu’est-ce-que c’est ?
Les ryokans sont les hôtels -ou plutôt auberges- traditionnelles japonaises.
C’est un must-do si vous faites un voyage dans le pays, même court.

Plaque de certification d'un ryokan

Il y en a des petits, qui comptent 3 ou 4 chambres, comme des grands, qui ressemblent à de vrais hôtels de l’extérieur, avec une 20aine de chambres sur plusieurs étages par exemple. Les 2 modèles sont tout à fait valables et offrent la même expérience à peu de choses près.

Niveau prix, comptez au minimum 1,500 yens (120 euros) pour une chambre individuelle. Mais les prix peuvent monter très vite en fonction de la localisation de l’établissement.
Ca fait cher la maison d’hôtes vous me direz, mais ça les vaut largement.
A ce prix-là vous avez:
– Le diner. Servi en chambre (ou dans une pièce commune si petit ryokan)
– Le petit-déjeuner (idem)
– Le onsen. La plupart des ryokan ont leurs propres onsens (bains chauds). Vous pourrez vous y rendre librement pendant la durée de votre séjour. Les grands ryokans auront probablement aussi un onsen privatif, que vous pouvez réserver à l’avance pour vous et les vôtres.
– Prêt de la parure de yukata (sorte de kimono/peignoir)

– Internet: il n’est pas rare dans les grands ryokans d’avoir un cable internet dans la chambre ou une connexion wifi gratuite.

Comment trouver ? Comment réserver?
Idéalement, le plus simple et le plus sûr est de demander à des locaux si vous en avez sous la main.
Dans le cas contraire, c’est quand même possible:
Par internet c’est pas évident: sur les sites de voyages occidentaux vous ne trouverez que les plus gros (ou ceux qui cherchent à amasser le plus de touristes), du coup on perd un peu en authenticité.
Rendez-vous sur le site internet de la ville que vous visitez. Ils répertorient en général tous les ryokans (ou les plus recommandables). Une fois de plus, toutes les villes n’ayant pas une version anglaise de leur site, l’aide d’un local peut être utile. Tentez votre chance et appelez directement l’office du tourisme de la ville. Ils parleront peut-être anglais. Ils peuvent faire la réservation du ryokan à votre place.

Autre conseil, en fonction de la ville, de l’établissement et de la période, n’hésitez pas à réserver votre ryokan plusieurs semaines en avance.

Comment ça se passe ?
A votre arrivée, on vous invitera à enlever vos chaussures à l’entrée, et les laisser dans des casiers par exemple.
On vous emmène choisir les yukatas (dames comme messieurs), puis on vous conduit dans la chambre.
Surprise, il n’y a pas de lit, juste une table et des chaises « sans pieds » à même le sol. Le lit sera installé plus tard.
Vous vous changez alors pour enfiler vos yukatas.
Sortez donc vous ballader dans la ville en yukata, tout le monde le fait, vous verrez!
Profitez-en aussi pour passer un moment au onsen.
Mais soyez rentrés à l’heure du diner (définie à l’avance), car ça vaut le coup.

Onsen privatif d'un ryokan

Le diner
Revenez dans la chambre pour l’heure du diner. Surprise, c’est probablement déja servi!

Table de diner de ryokan, derniers ajustements.

Le diner est très copieux et comptera des spécialités locales en fonction de là ou vous vous trouvez (pour moi c’était le crabe).
Vous vous installez. La femme de chambre sert le thé, apporte des plats chauds de dernière minute ou allume des chauffe plats. Puis elle s’absente pour vous laisser profiter.

Champignons
Sashimis

A la fin du repas, soit votre femme de chambre repasse, soit vous l’appelez depuis le téléphone de la chambre.
Elle débarrasse alors tous les plats, puis prépare la chambre pour la nuit.

Le lit
La dame de chambre pousse la table à manger vers un mur de la chambre, puis sort du placard des matelas (appelés « futon ») qu’elle empile pour faire le lit. Elle sort aussi des grosses couettes.
J’avais trouvé ça très confortable (on n’oublie pas que le sol de la chambre est constitué de tatamis, du coup c’est déjà un peu matelassé).

Futons de Ryokan

Le petit déjeuner
De la même manière que pour le diner, l’heure du petit déjeuner est définie à l’avance avec votre hôte.
La dame de chambre range les lits, remets la table au centre, puis apporte le petit déjeuner.
Ca ressemble au diner, c’est plein de petits plats. On reste à base de poisson, toujours avec du riz, mais c’est un peu différent. Un plat à base d’oeufs par exemple, etc.

Table du petit déjeuner en ryokan

Voilà, je pense avoir fait le tour. Si après ça vous n’êtes pas tentés, je sais plus quoi faire. Vous dire qu’y a la télé dans la chambre?
N’hésitez pas à me corriger ou ajouter des infos via les commentaires, je les ajouterai dans l’article.

Ryokan
Previous

Tokyo, dernière ligne droite

Next

Les Love Hotels Japonais - mode d'emploi

About Author

Philippe

Rédac-chef, coureur, geek, entrepreneur, aurait inventé la maxime "Voyager plus pour goûter plus !"

3 comments

  1. Bj,

    nous allons passe deux semianes au japon debut avril et allons visiter tokyo. le mont fuji. Nara et Kyoto.
    Connaissez vous un Ryokan dans ces endroits ou nous pouvons passer une nuit ?

    Par avance merci

  2. Bonjour Vincent,
    Je n’ai malheureusement pas d’adresse précise à te donner de ryokans dans ces villes.
    De différents témoignages, je vous recommande de booker un ryokan au Mont Fuji et/ou à Nara. C’est là-bas que vous trouverez les sites les plus traditionnels et les moins saturés de touristes.
    Trouvez les sites des villes et appellez. Ils seront en mesure de vous conseiller des ryokans. La plupart du temps vous n’aurez pas besoin de donner d’accompte ou de numéro de CB.

    Bon voyage!! 😉

  3. Quel article!!!

    moi qui souhaitait trouver un ryokan ou sejourner quelques jours, je nai plus aucun doute!! ce sera un ryokan ou ce ne sera rien!!
    tes photos m’ont mis l’eau a la bouche!! ce sera mon premier sejour au Japon( on fait une escale de 6 jours) et je suis donc a la recherche d’un ryokan dans les environs de Tokyo vu que nous nous limiteront a la capitale pour ce premier sejour(trop court a mon gout mais la encore, ce nest qu’une escale).
    Je ne sais pas si tu as eu loccasion de sejourner ds un ryokan ds la prefecture de Tokyo mais n’hesite pas a me faire part de tes trouvailles!
    J’en tiendrai compte. De mon cote, je continue a eplucher les TRES nombreux sites sur le Japon!!
    merci!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also