mercredi, février 21 2024

Alors aujourd’hui sujet chaud, on va parler des Love Hotels. Vous en avez peut-être déja entendu parler. Ces hôtels excentriques qui répondent à une question simple: « ou dormir en couple quand on sait que les maisons japonaises regroupent toutes les générations et que l’on reste tard chez ses parents ? »
S’y rendent les jeunes couples, les amants secrets, ou même des amis tout simplement. C’est dans cette dernière situation que j’ai testé pour vous le Love Hotel.

Origine

La culture japonaise voulant que toutes les générations cohabitent sous le même toit jusqu’à assez tard, il n’est pas facile pour les jeunes couples de trouver un moment d’intimité.
D’où ces hôtels où priment la confidentialité et le confort, qu’on trouve dans les centres-ville.
L’homosexualité étant encore très marginale au Japon, les couples homosexuels se voient la plupart du temps refuser l’entrée.
La sophistication et les équipements de la chambre (karaoké, fauteuil massant, écrans géants ou en surnombre, …) en font une attraction à part entière, d’ou la dédramatisation totale de ce type d’établissements.

Les love hôtels n’ont absolument pas le côté glauque d’hôtels de passes comme on peut l’imaginer; déjà par l’excentricité des chambres, mais aussi par la propreté irréprochable (standards japonais, jamais de souci à se faire de ce côté là). C’est coloré, visible, accessible, sans complexe.

On peut y séjourner quelques heures (rest) ou la nuit (stay).
On peut faire un rest à tout moment de la journée, mais pour un stay c’est à partir de 22h uniquement.
Ah et si on arrive après minuit y a une réduction sur le prix.

Comme l’indique Wikipedia, 1.4 millions de couples visitent les love hotels chaque jour, soit 2% de la population japonaise.

Le Prix

Le prix, parlons-en.
De ce que j’ai vu et entendu, la nuit se paie entre 4,000 yens (30 euros) et 9,000 yens (70 euros). En fonction de l’hôtel, la localisation, la sophistication de la chambre…

Tableau de prix. Le prix dépend de l'heure d'arrivée. Plus tu arrives tard, moins c'est cher.

Mode d’emploi

A la réception, on ne parle à personne. Tu notes au passage le grand lobby avec la voiture. C’était esprit américain/années 60 je dirais.

Lobby du love hotel. Toujours à thème. Ici une vieille voiture américaine.

On trouve toujours un grand panneau lumineux avec les photos des différente chambres. Ca va du très sobre au très fancy (des chambres Hello Kitty, karaoké, ou SM parait-il…).
Les chambres encore libres sont allumées sur le panneau.

Ici tu choisis la chambre de tes rêves. Si c'est allumé, c'est dispo.

Une fois le choix fait, appuyez sur le bouton de la chambre désirée. Vous recevez un ticket qui indique le numéro de la chambre, et celle-ci s’éteint sur le panneau. Non, il n’y a pas de clé.

Le Couloir

On se rend au niveau de la chambre, on la voit clignoter. Elle est ouverte, il n’y a qu’à rentrer.
Alors non il n’y a pas de clé, pour la simple raison qu’on ne peut pas rentrer et sortir. Toute sortie est définitive.

L’Extérieur

De l’extérieur, on peut identifier un love hotel à son entrée étroite, son enseigne colorée, et aux 2 prix écrits pour rest et stay.

Vue de l'extérieur du love hotel

On se rend aussi compte que toutes les fenêtres sont calfeutrées. Qui sait si un passant vous voyait à la fenêtre?
Autre détail, les véhicules garés dans le parking ont la plaque d’immatriculation cachée par une planche de plastique posée devant. Toujours cette obsession pour la confidentialité.

Les plaques d'immatriculation sont cachées

La Chambre

Alors la chambre, c’est la vraie attraction.

La Chambre

Là ou j’étais y avait un fauteuil de massages, un grand lit évidemment, tout plein de lumières commandées depuis le lit, une sono, un grand écran.

La tête de lit avec la sono et les commandes des lumières.

On remarque sur la table basse un cahier de présentation de l’hôtel. Menu de restauration en chambre, boissons…

Description des services en chambre

…mais aussi DVDs, ou jeux de Wii!

Louez des jeux de Wii dans votre chambre.

Si on continue un peu, on a aussi un catalogue de tenues pour tous les délires possibles. (Inutile de te dire que j’ai regretté de ne pas avoir mon costume rose de Akihabarra.)

J'aurais bien pris le costume de soubrette mais y avait plus ma taille.

La Salle de bain

Salle de bain plutôt grande, et bien fournie. Comme d’habitude dans les hôtels ici on trouve des brosses à dents jetables avec dentifrice, gels douche, etc.
Là en plus y avait des crèmes de beauté, huiles pour les cheveux, etc.

Sois belle dans ton love hotel: Gels, crèmes, brosse, ...

Très grande salle de douche. On note au passage la présence du haut parleur pour la musique.

La Salle de bain, son haut-parleur

Ainsi se termine cet article sur les Love Hotels au Japon.
En fin de compte, expérience chouette, pas glauque pour 2 sous, et finalement la nuit moins chère que dans un hôtel traditionnel bien plus petit et moins fourni! (faut juste arriver après 22h quoi).

N’hésitez pas à discuter dans les commentaires si j’ai oublié des infos 🙂

Ca va? La Pêche?
Previous

Le Ryokan, l'auberge traditionnelle japonaise

Next

Une nuit en Capsule Hotel

About Author

Philippe

Rédac-chef, coureur, geek, entrepreneur, aurait inventé la maxime "Voyager plus pour goûter plus !"

4 comments

  1. On y vient !!!
    Ton voyage me semblait trop sage pour être vrai Monsieur Brandbourg !

  2. Très difficile de choisir un love hotel depuis l’occident ! Je prépare un voyage au Japon pour le mois d’août, serait-il possible de nous indiquer l’adresse du love hotel que tu montres dans cet article ?

    Merci d’avance !

  3. Bonjour Salinelle,
    Je serais bien incapable de t’indiquer précisément le love hotel ou j’avais été. Il était de l’enseigne « Cuna Resort », qui semble être une chaine.
    Mais ne t’en fais pas, tu trouveras ton love hotel au dernier moment, pas besoin de choisir avant.
    A partir du moment ou tu arrives assez tôt (22h?), tu trouveras un choix de chambres dans n’importe lequel.
    Pour trouver les love hotels aux alentours, va au poste de police le plus proche (un à chaque coin de rue), et demande-leur. Ou demande à des jeunes dans la rue (si si! 🙂

    Have fun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also