dimanche, février 25 2024

Voilà, après un vol plus facile que prévu (le vol Paris-Londres avec British Airways avait trop de retard pour la correspondance donc ils nous ont passé sur Air France, avec un direct Paris-Tokyo.), me voilà arrivé.

Là je suis sur la grande place du quartier Shibuya, au Starbucks qui donne une grande vue sur la place, en attendant 15h pour aller à l’hotel déposer mes affaires. Oui j’aurais pu aller ailleurs qu’au Starbucks pour une première. J’ai bien tenté mais l’autre café plus local n’avait plus de place en non-fumeur. Bref.

Le premier choc c’est pendant les formalités de police. Tu fais la queue, et puis quand tu arrives au début de la file, ça commence, on te parle en japonais. Ca fait drole de pas pouvoir répondre spontanément, mais en fin de compte ils parlent tous vaguement anglais.
Passée la police (comme aux US, mais dure 30 secondes et ils te regardent pas de travers) et la douane (RAS), arrivée dans l’aéroport.
Je vais faire la suite en bullet-points parce que ce sera plus facile, et puis souvenez-vous que ma ligne éditoriale est plate et factuelle, du coup on va tous y gagner. 🙂
Donc la suite:

  1. Pris mon ticket de bus pour rejoindre Tokyo centre (l’aéroport est à Narita)
  2. Puis je vais échanger mon Japan Rail Pass (toujours dans l’aéroport), et me fais contrôler par 2 policiers. Celui qui me parle est ultra souriant, s’excuse, m’explique qu’ils controlent des gens au hasard, demande à voir mon passeport, s’excuse encore, puis une fois terminé, les 2 me remercient, me souhaitent la bienvenue, et ciao. Eh bé.
  3. J’en profite pour prendre un Salmon Rice Roll dans un « snack ». Qui est pas mal du tout. (j’ai pas les photos encore; rappelle-toi, là je suis dans un Starbucks à l’arrache avec ma valise)
  4. Puis bus pour Tokyo, qui me laisse donc sur cette grande place.
  5. Puis j’ai fait mon 1er resto de sushis. C’était un resto debout. Délicieux, très sympa, et j’ai testé des phrases avec le sushi chef, ce qui a vite brisé la glace et a fait (respectueusement) marrer les japonais autour.

Voilou.

Pour l’instant la seule photo c’est moi avec la grande place derrière.
La place est connue pour avoir les plus grands passages piétons du monde. Chaque fois que le signal piéton passe au vert, c’est une masse de foule qui recouvre la place. Comme une manif toutes les 2 minutes (c’est pas de moi, mais c’est tellement ça). Tiens, ça recommence là!

Une manif toutes les 2 minutes!

Voilà pour ce premier article en terres nippones.

Previous

Tokyo, Décollage H-24

Next

Japon: Jour 1 à Tokyo, 2e partie

About Author

Philippe

Rédac-chef, coureur, geek, entrepreneur, aurait inventé la maxime "Voyager plus pour goûter plus !"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also