mardi, juillet 16 2024

Allez zou, dans la foulée un 2e article pour ce soir, avec ma grosse bonne journée.
Et pour celui-ci on devrait avoir de la photo.

Ca a commencé à 9h. Le réveil sonne, j’allume la télé.

D’accord. On m’avait prévenu.
Mine de rien je laisse en fond pendant que je me branche à l’ordi, prépare mon itinéraire de la journée et des jours à venir, etc etc. Douche, tout ça, zou je sors. Il est 10h30. Ptin c’est pas tôt.

Je me dirige vers le quartier Harajuku.
Là c’est visite du grand schrine (temple) de Meiji Jingü.

J’ai bien d’autres photos (et des vidéos!), mais là tout de suite il est 4h03 du matin (non non, jsuis pas jetlaggé) alors si tu veux bien jvais aller me coucher et on voit plus tard comment je les intègre.

Puis, direction le quartier shopping d’Harajuku. Alors si vous ne connaissez pas les Harajuku Girls de Gwen Stefani par exemple, ben c’est l’esprit « Lolita Jap Teenage mais sophistiquée. »
Là un peu de shopping (2-3 cadeaux), puis je réalise que j’ai faim. Alors dans le quartier Harajuku, parce que t’es hype, t’as pas de resto local. T’as des stands de crèpes à foison, et des kebabs. Va savoir.
Donc je sors de Harajuku, je remonte un peu vers Omote Sando, et rentre dans un tout petit resto (en sous-sol, comme beaucoup), et prends un rama:

Voilà donc c’est une grosse soupe de nouilles avec une tranche de porc, et un superbe oeuf dur dont j’ai aucune idée de comment on obtient un truc comme ça.

Dis, pourquoi tu as appelé ce billet « rencontres » ??

Je finis de manger et, comme d’habitude, je pèse ma chance en parlant aux autochtones, en japonais toujours j’y tiens: « C’est loin Shibuya d’ici »?.
Les jeunes me répondent en anglais approximatif mais agréable « oui on y va! Viens avec nous! ».
Chouette me dis-je.

On sort, on papote, les 2 kids ont 18 ans, sont en vacances. Et ils sont marrants. On a fini par passer l’après-midi ensemble!! Génialissime pour tout ce qui est culturel! On a fait la salle de jeux vidéos, avec les photos décorées dans tous les sens, puis je l’ai défié au Dance Dance Revolution. Eh ben msieurs dames, peut-être que j’en mets partout quand je mange les nouilles de mon rama, mais j’ai torché un kid japonais à son jeu vidéo (et on s’est bien marrés. Une fois de plus, j’ai la vidéo, mais à 4h19 elle aussi a envie de dormir je pense).
Bref ça se passe bien. Moi je suis ultra content de rencontrer des locaux et des trucs ultra locaux, et eux semblent aussi kiffer avoir cet événement tombé du ciel qui leur occupe l’après-midi.

Ah ouais quand même...

On a continué la ballade à Shinjuku, surnommé le quartier d’affaires, mais qui ressemble plus à une version asiat de Times Square. Je te laisse juger.

On continue la ballade, il commence à se faire tard (j’ai RDV à 18h à Shibuya), et ils rentrent dans une boutique. Naoki (la fille c’est Mana) me dit qu’ils ont trop kiffé leur aprem et qu’ils veulent me faire un cadeau. Je suis sur le cul. Ils m’offrent des baguettes un peu design. Au top. On échange nos contacts, on se sépare. Arigato Arigato, merci pour la très cool aprem. Au top les 2 kids!

La suite c’est Shibuya donc, avec rencontre d’une (nouvelle) pote: Aï.
Elle m’emmène au concert de Fountains of Wayne dans le coin. Concert très cool, petite salle. Les Japonais applaudissent beaucoup mais ne crient pas.

L'avantage d'un concert avec des Japonais, c'est que tu vois bien la scène même au fond.

Puis Anders le danois nous rejoint, on se fait des sushis. Le hasard veut qu’on retombe au même resto qu’à mon arrivée.

Puis on va au « Beat », un mini bar que Ai connait bien. Je découvre le Amaretto Ginger, fantastique.

Et retour à l’hotel.
Voili voilou. Je finirai bien par trouver un moyen de publier toutes ces photos et vidéos, mais pour l’instant c’est au lit!.

Sayonara!
Previous

Japon: Jour 1 à Tokyo, 2e partie

Next

Tokyo Jour 3: C'était mal parti pourtant

About Author

Philippe

Rédac-chef, coureur, geek, entrepreneur, aurait inventé la maxime "Voyager plus pour goûter plus !"

2 comments

  1. Yah ! Dubroc ! Votre épopée asiatique me fait bien marrer ! Cherche du taff là-bas !

  2. Mais tu les as prérencontré où ces gens que tu dois rencontrer pour parfaire tes rencontres locales?
    🙂

    Ju

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also